20 mai 2021. 17h00-19h00. Engager la dépense : l’exemple des financements européens

Lieu: salle Vauban 1064 Ouest 2, Bercy, 139 rue de Bercy, Paris 12e et par visioconférence.

Inscription préalable requise (nombre de places limité ; une pièce d’identité vous sera demandée à l’entrée).

« Débloquer la dépense des fonds structurels européens: entre ajustements institutionnels quotidiens et intériorisation de l’impératif de maîtrise des finances publiques » – Vincent Lebrou, Université de Franche-Comté (CRJFC – EA 3225)

Dans cette nouvelle séance, le GRAB poursuit ses réflexions sur les modalités d’engagement de la dépense, à partir du cas des financements européens. Centrée sur la politique de cohésion de l’Union européenne, la contribution de Vincent Lebrou interroge les pratiques qui rendent possible le déblocage des fonds structurels et d’investissement au niveau local ; elle revient par ailleurs sur les modalités d’appropriation, par les acteurs chargés de mobiliser ces financements, du principe d’efficience gestionnaire sur lequel ils se fondent. Ces analyses soulignent l’intérêt de considérer la dépense comme une construction sociale et politique, faisant intervenir une multitude d’acteurs liés entre eux par l’architecture de la politique de cohésion de l’Union européenne.

Vincent Lebrou est maître de conférences en science politique à l’Université de Franche Comté et chercheur associé au laboratoire Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (SAGE) de l’Université de Strasbourg. Ses travaux portent essentiellement sur la sociologie de l’action publique européenne et, plus particulièrement, la mise en œuvre de la politique de cohésion de l’UE. Il a récemment co-dirigé avec Samuel B. H. Faure, un numéro thématique pour la revue Politique européenne intitulé « L’Europe à géométrie variable. Renouveler l’analyse des logiques de différenciation de l’intégration européenne ». Il y publie un article sur l’allocation des fonds structurels européens en région : « Distinguer les “bons“ élèves des “mauvais » : l’allocation des fonds structurels européens comme différenciation à vocation gestionnaire », Politique européenne, 2020/1-2 (67-68), p. 130-157.

Séminaire organisé avec le soutien de l’Institut de la gestion publique et du développement économique, du Comité pour l’histoire économique et financière de la France, du Centre d’études des mondes moderne et contemporain (EA 2958) et du Centre de recherche Droit et territoire (EA 3312).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search