Jeudi 21 novembre 2019 – Les publics des politiques budgétaires : entre catégorisation et participation

La septième séance du séminaire du Groupe de Recherche sur les Affaires Budgétaires (XIXe-XXIe siècles) se tiendra jeudi 21 novembre 2019, à Bercy (139 rue de Bercy, Paris 12), salle Colbert 3252 D, de 17h00 à 19h30.

Compte tenu des capacités de la salle, une inscription préalable est requise via le formulaire en ligneUne pièce d’identité vous sera demandée à l’entrée du ministère.

Séminaire organisé avec le soutien de l’Institut de la gestion publique et du développement économique, du Comité pour l’histoire économique et financière de la France, du Centre d’études des mondes moderne et contemporain (EA 2958) et du Centre de recherche Droit et territoire (EA 3312).

 Façonner des catégories de bénéficiaires de la protection sociale par des choix financiers : le cas de la prise en charge des personnes aux fonctionnalités déficientes en France des années 1880 à nos jours” – Christophe Capuano, UMR LARHRA/MSH, Université Lumière Lyon 2.

“La résistible ascension de la participation dans l’élaboration des budgets des 27 Etats au Brésil”– Gilles Pradeau, University of Westminster.

La septième séance du séminaire du Groupe de recherche sur les affaires budgétaires abordera l’enjeu du financement des politiques publiques sous l’angle spécifique des publics auxquels elles sont destinées, à partir de deux interventions : dans la première, l’historien Christophe Capuano analysera, à partir d’une approche de longue durée, les effets des choix financiers sur la catégorisation des publics des politiques sociales et, plus particulièrement, des personnes aux fonctionnalités déficientes ; la seconde intervention, proposée par le politiste Gilles Pradeau, s’intéressera aux logiques de diffusion des budgets participatifs au Brésil : si de tels dispositifs ont pu se développer au niveau des villes – comme l’illustre le cas bien documenté de la ville de Porto Alegre – leur élargissement au niveau des Etats fédérés suscite des interrogations (et des difficultés) nouvelles. Complémentaires, ces deux communications permettent de s’interroger sur les logiques de construction des publics par les choix financiers des décisionnaires et, réciproquement, sur les conditions d’intervention des citoyens dans le processus budgétaire.

Christophe Capuano est maître de conférences (HDR) en histoire contemporaine à l’Université Lumière Lyon 2. Spécialiste des politiques sociales, auteur d’une thèse sur la politique familiale sous le régime de Vichy, il a publié en 2018 une histoire de la politique de la dépendance (Que faire de nos vieux ? Une histoire de la protection sociale de 1880 à nos jours, Presses de Sciences Po., 2018) qui a reçu le Grand Prix de la Protection sociale en 2019. Ses recherches actuelles portent notamment sur l’histoire des services à domicile sous les Trente Glorieuses et sur le travail des femmes dans les organismes de Sécurité sociale depuis les années 1950.

Gilles Pradeau est doctorant en science politique à l’Université de Westminster. Spécialiste des budgets participatifs, il consacre sa recherche doctorale à la difficile institutionnalisation de ces dispositifs au niveau des Etats au Brésil. Auteur en 2015 d’un film documentaire (« Apprendre à compter ») sur les usages des budgets participatifs par les jeunes élèves dans trois écoles en France, au Portugal et au Royaume-Uni, il a par ailleurs récemment publié «”A third wave of Participatory Budgeting in France” dans Nelson Dias (ed.), Hope for Democracy. 30 Years of Participatory Budgeting Worldwilde. Epopeia Records, 2018.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.